Vidéo- Viticulture : Christophe Gouache est le nouveau propriétaire du château Loudenne à Saint-Yzans-de-Médoc

En réalité, malgré les déclarations et toutes les promesses d’investissements, dont la création d’un complexe hôtelier de haut niveau, les chinois n’auront pas fait grand-chose de leur château médocain. Il y a quelques jours, à la barre du tribunal de commerce, alors que Loudenne était en cessation de paiements, le domaine a finalement été repris par Christophe Gouache, un entrepreneur parisien, expert-comptable de formation, qui a fait fortune en développant une société de conseil appelée FLG.

« Ces dernières années, la Chine a pris des décisions de couper un certain nombre d’investissements. Depuis l’été 2019, Moutai ne répondait plus du tout aux besoins de Loudenne. Et malgré l’arrivée en 2016 de son partenaire français le Groupe Camus (cognac) au capital du château pour 10 %, la situation financière a continué de se dégrader. J’ai bien fait une proposition financière pour les parts de Moutai, mais il n’y a pas eu de réponse de leur part. L’administrateur a alors prononcé la liquidation judiciaire. C’est mon offre qui a été retenue. Je suis l’heureux propriétaire du château Loudenne depuis le 24 mars », raconte Christophe Gouache.

Un nouveau cuvier

Pour remettre Loudenne sur de bons rails, l’entrepreneur parisien, qui a l’intention de s’installer sur place et évoque un projet familial, pourra compter sur Emmanuel Guiot, le directeur d’exploitation mis en place par Camus en 2019. Malgré une situation compliquée, le vignoble de cette propriété médocaine a été restructuré pour aussi faire l’objet d’une conversion en bio. Sur 132 hectares en appellation Médoc, le vignoble compte 47 hectares de vignes plantées avec un potentiel de 70 hectares.

Sur 132 hectares en appellation Médoc, le vignoble compte 47 hectares de vignes plantées avec un potentiel de 70 hectares.

Sur 132 hectares en appellation Médoc, le vignoble compte 47 hectares de vignes plantées avec un potentiel de 70 hectares.

J. L.

« Avant que le Groupe Camus ne rejoigne Moutai au capital de Loudenne, le château était vraiment dans une situation désastreuse. Aujourd’hui, je peux dire que je reprends une propriété qui n’est pas du tout à l’abandon. » Christophe Gouache a d’ailleurs l’intention de continuer à collaborer avec le Groupe Camus, qui assurera la distribution des vins de Loudenne.

Dans le détail, le nouveau propriétaire des lieux annonce vouloir se consacrer à son outil de production en lançant le chantier d’un nouveau cuvier « qui sera au niveau de celui d’un grand cru ». Il est aussi question de mettre l’accent sur l’œnotourisme en misant notamment sur la création d’un hôtel et d’un restaurant.

Avec 15 000 m² de bâtiments et un château datant du XIXe siècle, offrant une magnifique vue sur l’estuaire de la Gironde, le potentiel de développement de la propriété, qui dispose d’un ponton pour l’accueil de bateaux de tourisme, est important.