Vidéo. Rive droite de Bordeaux : l’année de naissance du quartier Belvédère-Deschamps

Le jardin sportif Suzanne-Lenglen (terrains de foot, hockey, tennis, basket…), né de la reconversion du stade…

Le jardin sportif Suzanne-Lenglen (terrains de foot, hockey, tennis, basket…), né de la reconversion du stade Promis, est en fonction depuis juin 2021. La première tranche du square Promis (boulodrome, aire de jeux) va être ouverte dans un mois, comme une partie de la de la rue Henri-Dunant prolongée jusqu’au boulevard Joliot-Curie. Dès ce mois de mai, sur cette rue, la résidence After Eight du promoteur Edouard-Denis sera la première à livrer ses appartements. Suivront vite une résidence Senioriales et le nouveau centre d’hébergement d’urgence géré par le Diaconat (45 chambres de 2 lits).

Au pied du pont Saint-Jean, la place du Belvédère se dessine, entourée de deux immeubles de logements et commerces. À droite, le lieu de culture et de restauration Bien public.

Au pied du pont Saint-Jean, la place du Belvédère se dessine, entourée de deux immeubles de logements et commerces. À droite, le lieu de culture et de restauration Bien public.

Guillaume Bonnaud

Groupe scolaire Marie-de-Gournay

Juin 2022 verra aussi ouvrir la résidence Totem de Mésolia dont la particularité est d’être intégrée dans un programme comptant un nouveau groupe scolaire pour septembre : les 17 classes de ce pôle public maternelle élémentaire porteront le nom de Marie de Gournay, philosophe et femmes de lettres proche de Montaigne. Juste à côté, l’allée verte des Abeilles sera elle aussi terminée. « La voirie restant à aménager dans ce secteur sera celle du milieu de la rue Dunant, où deux projets immobiliers sont en cours », explique Pierre Bonnecarrère, directeur de projet du secteur Deschamps/Belvédère à Euratlantique. « Des échoppes en pierre de taille et une résidence de l’opérateur Réalités. »

Côté Deschamps plus au nord, le jardin sportif Suzanne-Lenglen a été livré en juin 2021.

Côté Deschamps plus au nord, le jardin sportif Suzanne-Lenglen a été livré en juin 2021.

Guillaume Bonnaud

Côté Belvédère, au sud et plus près du pont Saint-Jean et du boulevard Joliot-Curie, les impressionnants travaux battent leur plein. La grande place publique sur le quai Deschamps se dessine : un premier bâtiment de logements sera livré à l’automne 2022, le second en fond de parcelle début 2023 : de nombreux commerces en rez-de-chaussée, boulanger, boucher, fromager mais aussi un supermarché sur 2 500 m². Bouclant au sud la place ouverte sur le quai, Bien public proposera à l’été 2023 restauration, programmation culturelle et événementielle (lire par ailleurs).

Au centre le groupe scolaire Marie-de-Gournay (17 classes) imbriquée dans une résidence de Mésolia, ouvrira à la rentrée 2022.

Au centre le groupe scolaire Marie-de-Gournay (17 classes) imbriquée dans une résidence de Mésolia, ouvrira à la rentrée 2022.

Guillaume Bonnaud

Quartier vivant dans un an

La nouvelle rue de La Garonne enveloppera ce premier îlot. Celle des Traversiers, au plus près de la place, sera piétonne. De l’autre côté du boulevard Joliot-Curie, dont Euratlantique assure la reconfiguration entre pont et boulevard Trarieux pour fin 2022, deux immeubles de bureaux financés par Arkéa (où Nexity installera son siège régional) ouvriront dans un an, comme la caserne des pompiers. Mais la résidence étudiante voisine sera prête dès la rentrée 2022, avec enseignes médicales et paramédicales en rez-de-chaussée.

La réhabilitation du boulevard Joliot-Curie, entre pont Saint-Jean et boulevard Trarieu, sera terminée à la fin de cette année 2022.

La réhabilitation du boulevard Joliot-Curie, entre pont Saint-Jean et boulevard Trarieu, sera terminée à la fin de cette année 2022.

Guillaume Bonnaud

« Mi-2023, ce quartier Belvédère va vraiment commencer à vivre », annonce Pierre Bonnecarrère, mentionnant une réhabilitation du pont Saint-Jean (2×2 voies routières, 2 voies bus-vélos, large trottoir), qui sera faite entre septembre 2022 et mars 2023. Il révèle aussi que l’entreprise historique Cazenave (restauration du patrimoine ancien) maintient sur le quai Deschamps ses locaux administratifs autour de la chartreuse symbole.

Hôtel et logements à l’ancienne caserne

Sur ce quai Deschamps, deux parcelles resteront en friche quelques années. Il s’agit d’un triangle au pied du pont Saint-Jean, réserve foncière pour base-vie des autres chantiers et, entre la maison Calixte-Camelle et la place du Belvédère, d’un îlot où Aquitanis et BNP vont mixer plus tard maisons individuelles et habitat collectif, du libre et du social.

Au bord de la Garonne, le parc aux Angéliques, livré dès 2018 le long du quai Deschamps (déjà à moitié réaménagé), puis le nouveau quartier Deschamps-Belvédère.

Au bord de la Garonne, le parc aux Angéliques, livré dès 2018 le long du quai Deschamps (déjà à moitié réaménagé), puis le nouveau quartier Deschamps-Belvédère.

Guillaume Bonnaud

Pour plus tard également, le parc Eiffel de l’autre côté des voies ferrées à Floirac : la première moitié des 21 hectares est envisagée pour 2024 ou 2025. La caserne de la Benauge, une fois désertée par les pompiers, est destinée à accueillir un hôtel, des logements libres et sociaux (locatifs ou en accession). La destination du hall et de la tour de séchage est à l’étude.