Vidéo. Conférence de l’immobilier : les nouvelles tendances de l’immo en Béarn

Dans le logement social, Thierry Montet, directeur de l’Office 64 de l’habitat, observait une demande stable en Béarn, tandis qu’elle est toujours en hausse (+15%) côté basque. L’institution publique, qui fête ses 70 ans, évoque le vieillissement du public – un tiers de retraités en Béarn, et les besoins grandissants en logement pour faire face à la grande précarité et à la dépendance. « Nous disposons également de 800 places en Ehpad ou pour les personnes handicapées, et travaillons avec les communes pour un lien très fin sur le territoire. »

Côté collectivités, l’agglomération Pau Béarn Pyrénées représentée par Thomas Zellner, directeur du service habitat, a pu évoquer la politique globale du logement autour du plan Action cœur de ville : « Nous devons ajuster le type de logements aux besoins, et nous avons besoin d’un centre attractif, avec des logements plus grands en cœur de ville, notamment pour accueillir des familles. »

Avenir hypercollaboratif

La recherche d’espace, exacerbée par la crise et les confinements, résonnait aussi chez Hélène Krieger, architecte d’intérieur à l’agence ADK. « Nous avons beaucoup de demandes d’extensions, de rajout de pièces dans les combles, de suites parentales… Quand on ne peut pas pousser les murs, il faut s’adapter. »

Hélène Krieger, architecte d’intérieur à l’agence ADK, et Loubna Louza, directrice d’agence Pau Pyrénées chez l’aménageur Essor.

Hélène Krieger, architecte d’intérieur à l’agence ADK, et Loubna Louza, directrice d’agence Pau Pyrénées chez l’aménageur Essor.

David Le Deodic/Sud Ouest

Enfin le spécialiste de l’immobilier professionnel, Essor, montrait qu’il savait aussi s’adapter. « Nous sommes aux premières loges de l’ancrage territorial. Avec le télétravail, les besoins en termes de santé, il nous faut innover, expliquait la directrice d’agence Pau Pyrénées, Loubna Louza, qui évoquait la revitalisation du centre Bosquet qui devrait accueillir entre autres un espace de loisirs. L’habitat partagé, les loisirs, les bureaux, la santé ne doivent pas être pensés séparément ; l’avenir est à l’hypercollaboratif. »