Vidéo : À la ferme, chez The Inspector Cluzo

Ce duo de musiciens, réputé jusqu’au Japon, sait électriser les foules. À Nashville comme au Hellfest. Mais…

Ce duo de musiciens, réputé jusqu’au Japon, sait électriser les foules. À Nashville comme au Hellfest. Mais c’est ici, à Eyres-Moncube, à dix minutes au sud de Mont-de-Marsan, que la petite équipe est véritablement chez elle. Parmi les animaux de leur belle exploitation en polyculture, en bordure d’une forêt de chênes et de châtaigniers.

« On travaille sur l’intégration de l’élevage dans l’agronomie et vice-versa ».

« On travaille sur l’intégration de l’élevage dans l’agronomie et vice-versa ».

Philippe Salvat

« Lou Casse, ça veut dire le chêne, en gascon », précise Laurent Lacrouts. L’imposant guitariste-chanteur du duo, qui vit là depuis 10 ans avec Nathalie Jaffré, sa compagne. « On travaille sur l’intégration de l’élevage dans l’agronomie, et vice-versa, avec pour ambition de créer un maximum de richesse sociale, économique et environnementale. Notamment en travaillant avec des moutons landais, poules et porcs gascons… ». Certaines des oies qui naissent et vivent à Lou Casse proviennent de races locales anciennes. Idem pour les dindons landais qui leur ont été confiés. Ou pour le maïs rouge de Chalosse qui régale les palmipèdes.

« Vers une école d’agriculture »

Ici, zéro pesticide ou désherbant chimique. Dans les carrés du potager comme dans les champs autour, les produits industriels sont bannis. Le seul intrant toléré est 100 % bio. « Les cendres du poêle, très riches en potassium. Et les plumes d’oies, c’est la Rolls-Royce de l’engrais bio », explique Laurent. « On veut essayer montrer qu’une ferme traditionnelle, avec des méthodes modernes, peut arriver à être durable et apporter des réponses concrètes et chiffrées au défi du réchauffement climatique. Voilà notre priorité principale. Pour les générations futures. »

Dans le potager de Lou Casse.

Dans le potager de Lou Casse.

Philippe Salvat

Dans le potager, une demi-douzaine d’adolescents venus de l’hôpital Sainte-Anne de Mont-de-Marsan s’active aux travaux de la ferme, dans le cadre d’un atelier thérapeutique joyeux et bienfaiteur. Régulièrement, les rugbymen du Stade Montois, club partenaire de l’aventure Lou Casse et ami des Cluzo, viennent y assurer les tâches paysannes les plus physiques, et travailler ainsi musculation et cohésion de groupe.

« On veut essayer montrer qu’une ferme traditionnelle, avec des méthodes modernes, peut arriver à être durable »

Cette ferme autosuffisante et intégralement autonome fait vivre plusieurs familles. Un jour, les « rockfarmers » entendent la léguer pour la transformer en école d’agriculture, où l’éthique écologique et le respect de la nature demeureront la seule boussole valable.

Mathieu et Laurent : « une ferme autosuffisante et durable, c’est possible ».

Mathieu et Laurent : « une ferme autosuffisante et durable, c’est possible ».

Salvat Philippe/SUD OUEST

Les « Rockfarmers » en tournée

À l’étage de la ferme, le grenier est un espace ouvert dédié à la musique. Sous les chevrons et poutres de bois ancien, The Inspector Cluzo a installé ses amplis, micros, guitares et tambours, prêts à être commuté sur « on » pour une session de création ou de répétition. Sur un large bureau, la bureautique nécessaire au management du duo. Aux murs, des étagères soutiennent une abondante littérature d’agronomie, les archives du groupe, des livres d’art et quelques souvenirs, comme la Une que leur a consacrée le magazine « Rolling Stone ».

« On joue ensemble depuis trente ans », raconte le batteur Mathieu Jourdain. « On fait de la musique de manière sérieusement, mais sans se prendre la tête. Notre priorité reste la ferme, mais on continue la musique et à tourner à l’international. Cet été, ce sera en Europe avec le groupe américain Clutch, et dans les arènes de Mont-de-Marsan avec l’Orchestre philharmonique de Pau Pays de Béarn… »

Les concerts reprennent cet été.

Les concerts reprennent cet été.

Archives Nicolas Le Lièvre

Fin 2021, The Inspector Cluzo est retourné à Nashville Tennessee, pour enregistrer son 7e album studio le producteur Vance Powell, leur mentor. « L’album s’appelle « Horizon » et sortira l’année prochaine », annonce Laurent. « On y chante notre engagement pour le modèle agricole qu’on défend à la ferme, de la grippe aviaire… Pour l’enregistrement, on a fait des allers-retours : il fallait bien qu’on puisse continuer à nous occuper des oies. »

Vidéo. Retrouvez The Inspector Cluzo en interview sur www.sudouest.fr/culture

En concert symphonique le 13 juillet

Mercredi 13 juillet prochain, The Inspector Cluzo donnera un concert inédit dans les arènes du Plumaçon à Mont-de-Marsan : il sera accompagné par l’Orchestre symphonique de Pau Pays de Béarn (OPPB), dirigé par Fayçal Karoui. Les Cluzo ont écrit de nouveaux arrangements de leurs chansons avec Bruno Peterschmitt. Un concert unique pour les « Rockfarmers », dans une tournée attendue cet été en France, Italie, Espagne et dans le nord de l’Europe. Les locations sont ouvertes.