Travail : le chômage recule chez les personnes en situation de handicap

Par SudOuest.fr avec AFP
Publié le 12/05/2022 à 13h40

Même s’il reste largement supérieur à celui de la population globale, la baisse du taux de chômage des personnes en situation de handicap, amorcée en 2020, se poursuit en 2021

La baisse du taux de chômage des personnes en situation de handicap, amorcée en 2020, se poursuit en 2021 et au premier trimestre 2022, même s’il reste largement supérieur à celui de la population globale, a annoncé l’Agefiph ce jeudi 12 mai. Le taux de chômage des personnes handicapées s’établit à la fin du premier trimestre 2022 à 14 % (contre 8 % pour l’ensemble de la population), alors qu’il s’élevait à 19 % avant la crise du Covid-19, un taux deux fois plus élevé que la population globale, a révélé l’organisme en charge de l’insertion professionnelle des personnes handicapés lors d’une conférence de presse.

Ainsi, le taux de demandeurs d’emploi handicapés se situe à son plus bas niveau depuis cinq ans. Pour Didier Eyssartier, directeur général de l’Agefiph, la pandémie pouvait « entraîner des craintes, mais les mesures exceptionnelles, largement sollicitées, ont permis un fort développement » des efforts mis en œuvre pour l’embauche et le maintien dans l’emploi des personnes en situation de handicap.

Sur le même sujet


Refus de soin discriminatoire : comment porter plainte ?

Refus de soin discriminatoire : comment porter plainte ?

Peut-être verrez-vous cette affiche dans la salle d’attente de votre médecin. Son titre : « Le refus de soin discriminatoire est interdit ». Suivi de cet extrait du Code de la Santé publique*, qui rappelle qu’« aucune personne ne peut faire l’objet de discriminations dans l’accès à la prévention ou aux soins ».

L’ancienneté moyenne de l’inscription au chômage des personnes handicapées reste toutefois à un niveau « très élevé » de 909 jours, contre 695 pour l’ensemble de la population.