Tourisme : le luxe, même en camping, avec des W.-C. individuels écolos

Depuis des décennies, ils naviguent dans le milieu du camping en France. Et depuis 1999, ils sont en Dordogne où ils ont racheté un camping en sommeil, aux Eyzies. Sur 17 hectares, ils ont aménagé 110 emplacements spacieux, tournés vers la nature.

Depuis 2000, ce « Pech Charmant », avec 80 % d’emplacements nus pour tentes, séduit leurs compatriotes qui le remplissent en presque totalité, avec leur goût pour la toile légère. Tout allait pour le mieux jusqu’à la pandémie de Covid.

Sur 4 m², le modèle « luxe » propose W.-C., douche, lavabo, mais aussi évier extérieur.

Sur 4 m², le modèle « luxe » propose W.-C., douche, lavabo, mais aussi évier extérieur.

Franck Delage

Finalement, le virus aura tout de même eu un effet très positif. Au printemps 2020, le camping ferme, comme partout. Cler, bricoleur affirmé et inventeur prolixe, se dit que c’est le moment de lancer une idée qui lui trotte dans la tête depuis trente ans. À l’époque, il était homme à tout faire dans un camping en Ardèche et avait incité son patron à créer quelques sanitaires individuels.

Entre ces temps de gestes barrières, s’imposent de plus en plus des besoins d’intimité et de confort. Pour Cler Koole, c’est le contexte idéal pour se pencher sérieusement sur une version plus aboutie et écologique de son projet initial.

Toilettes sèches

Dans son atelier aux quatre vents, il coupe, colle, scie, perce, cloue… Sur son ordinateur et son téléphone, il s’active pour trouver les meilleurs matériaux, les meilleurs systèmes afin que ses sanitaires soient les plus pratiques et écologiques possible. Il se gratte aussi la tête pour arriver à caser tout cela sur quelques mètres carrés.

Il y a aussi les normes qui lui font enterrer définitivement son idée d’autonomie totale. En effet, si l’énergie peut provenir uniquement du solaire, il n’en est pas de même pour l’eau, qui doit être évacuée au lieu d’être recyclée en circuit fermé comme les technologies le permettent. C’est la loi dans les collectivités. Pour la saison 2021, Cler en installe sept et les clients les plébiscitent.

Les toilettes peuvent être sèches, suspendues, etc.

Les toilettes peuvent être sèches, suspendues, etc.

Franck Delage

Alors, que sont ces sanitaires Ecofutur ? Sur un plancher d’une surface de 3 m² pour le « standard » ou 4 m² pour le « luxe », on trouve un W.-C., une douche et un évier extérieur. Pour le luxe, il y a aussi un lavabo intérieur. Ils sont entièrement à base de matériaux recyclés ou recyclables, faciles d’entretien, mobiles (avec des roues amovibles), branchés sur une arrivée d’eau et une simple évacuation… Il y a des options avec toilettes sèches, broyeur… Selon Cler Koole, on peut tout imaginer : sèche-serviettes, frigo extérieur, plancha…

Il faut compter 7 900 euros pour le « luxe ». Ce concept peut aussi intéresser les bases de canoës, les particuliers… Ils commencent à remplir tranquillement les bons de commande pour des livraisons en 2023. Voilà de quoi bien occuper la retraite de Mariëtte et Cler Koole, car ils ont vendu leur camping l’année dernière.