« Terre de Vins », un numéro sur les primeurs « cousu main »

Tariquet, Urios, Vacheron et Etienne Klein

Si les primeurs occupent une place centrale dans ce nouveau numéro, ils laissent tout de même un peu de place à d’autres sujets passionnants. À Bordeaux toujours, avec un article consacré à Bernard Magrez, l’homme aux 42 vignobles qui, à 86 ans, continue d’entreprendre sur tous les fronts.

Dans le Gers avec la famille Grassa, qui célèbre les 40 ans de la cuvée Tariquet Classic, au succès considérable, mais aussi avec un cahier spécial dédié aux blancs des Côtes de Gascogne. Dans le Languedoc avec une escapade dans le Minervois et une rencontre avec Christophe Urios, l’entraîneur du club de rugby de l’Union Bordeaux Bègles qui s’est lancé dans la production de vin au château Pépusque, dans l’Aude. En Beaujolais, via un entretien « sur le divin » avec l’entrepreneur Christophe Gruy, propriétaire du château de La Chaize. Dans la Loire, avec une saga consacrée à la famille Vacheron à Sancerre et une escale gourmande au Bistrot de la Place à Saumur. Pépites en Bourgogne Aligoté et cépages oubliés de Rhône-Alpes Ardèche, muscat du Cap Corse côté bio, découverte de l’appellation Cour Cheverny ou encore une verticale du domaine Pierre Amadieu à Gigondas continuent de dresser une carte du tendre des belles régions viticoles françaises.

Le physicien Étienne Klein.

Le physicien Étienne Klein.

AFP

Comme « Terre de Vins » n’a de cesse de dresser des passerelles entre le monde du vin et d’autres univers, deux entretiens vous invitent à dessiner des perspectives : avec Étienne Klein, physicien et philosophe, grand vulgarisateur des sciences, et avec le pianiste Jean-Philippe Collard, dont les attaches familiales nous mènent jusqu’à la maison de champagne Philipponnat. Autant d’illustrations de l’infinité de facettes dont dispose le monde du vin, inépuisable source d’inspiration.