Télescope spatial James-Webb : le meilleur argument pub pour ArianeGroup

Ce futur plaisir des yeux promet une merveilleuse publicité pour ArianeGroup et Arianespace, le maître d’œuvre et la société qui commercialise la gamme des lanceurs Ariane. Le télescope James-Webb a décollé le 25 décembre dernier du port spatial européen de Kourou, bien calé sous la coiffe d’une fusée Ariane 5. Destination : le point de Lagrange L2, situé à 1,5 million de kilomètres de la Terre. Impatiemment attendu par la communauté scientifique, ce cadeau de Noël a été injecté sur sa trajectoire avec une précision proche de la perfection.

Sur le même sujet


Lancement du télescope James Webb : notre dossier

Lancement du télescope James Webb : notre dossier

C’est peut-être la plus prestigieuse mission de l’histoire d’Arianespace. Samedi 25 décembre, la fusée européenne devrait emporter le télescope spatial James Webb, bijou de technologie, vers son site d’observation, à 1,5 million de kilomètres de la Terre. Objectif : remonter aux origines de l’Univers

Une durée de vie plus longue

La NASA a publiquement tiré son chapeau à la performance d’Ariane 5. Elle est d’importance. Car le respect millimétré du plan de vol a évité des corrections de trajectoire après la libération du télescope par le lanceur. Ce qui a permis d’économiser le carburant embarqué sur le JWST. En quantité limitée, ce carburant permettra à l’avenir de maintenir le télescope dans sa position optimale autour du point de Lagrange. Plus il en reste, plus la mission peut se prolonger.

Ariane 5 avec le JWST caché sous sa coiffe, le 23 décembre 2021 à Kourou.

Ariane 5 avec le JWST caché sous sa coiffe, le 23 décembre 2021 à Kourou.

AFP PHOTO/NASA/Bill Ingalls