Sport auto : carton plein pour Nicolas Hernandez, impérial sur le Rallye du Printemps du Bords

Parmi les quelque 120 voitures engagées dans la catégorie Moderne, l’équipage poitevin formé par Nicolas Hernandez et Candice Melocco s’est imposé sur sa Skoda Fabia dès la première épreuve, en remportant le scratch dans toutes les spéciales sur ce parcours qui en comportait six. À l’arrivée, le pilote, heureux de cette quatrième victoire de rang (après 2017, 2018 et 2019), s’est déclaré satisfait de sa course : « Ma voiture a bien marché, nous n’avons pas eu de problème et le rallye s’est déroulé avec ce beau temps ! »

Les Bariteau deuxièmes

Derrière, les locaux de Forges, Alexis et Philippe Bariteau (Citroën DS3), se sont classés deuxièmes. « Nous avons bien pris en main l’auto, nous avons attaqué depuis ce matin et nous sommes super contents de ce podium à domicile », a déclaré l’équipage maritime à l’arrivée. Le duo Gary Guérin et Jordan Lecomte (Subaru Impreza) ont arraché la troisième place à Arthur et Camille de Sousa (Alpine A110), finalement quatrièmes.

Le podium de la catégorie Moderne : Hernandez - Melocco (1ers), Alexis et Philippe Bariteau (2es) et Guérin - Lecomte (3es).

Le podium de la catégorie Moderne : Hernandez – Melocco (1ers), Alexis et Philippe Bariteau (2es) et Guérin – Lecomte (3es).

D. R.

Dans les autres catégories, une vingtaine d’équipages était engagée en VHC (véhicules historiques de compétition) pour qui, comme pour le rallye moderne, la vitesse est le facteur de classement. C’est le duo Bruno Mainguet – Thierry Bonavent (Alpine A310-V6) qui a remporté la mise en devançant Bertrand Tourneux – Guillaume Gardet (VV GTI 1600), et Sébastien Sullam – Jean-Philippe Le Cam (Talbot Sunbeam Lotus).

Bruno Mainguet et Thierry Bonavent ont remporté la catégorie VHC

Bruno Mainguet et Thierry Bonavent ont remporté la catégorie VHC

D. R.