Saint-Savinien : les sédiments de la Charente font de beaux tournesols

Un terrain de près de 30 hectares est dédié à la décantation des sédiments.

Un terrain de près de 30 hectares est dédié à la décantation des sédiments.

Jean-Christophe Sounalet/ « Sud Ouest »

Kevin Garnier, 29 ans, qui pratique la polyculture et l’élevage à Saint-Savinien, a accepté une expérimentation. Le résultat a été spectaculaire. « On voyait les tournesols qui faisaient une bosse au niveau de l’ajout », note Sarah Rouger-Ristord, chargée de mission milieux aquatiques au Département.

« De 13 quintaux de moyenne, je suis passé à plus de 20. On est sur des terres de groies, caillouteuses. Avec les sédiments, on améliore la réserve d’eau utile, il y a moins de stress hydrique. La première année, c’est plus compliqué parce que le sol est tassé par les engins, mais ça se gère », témoigne Kevin Garnier.