Pau : la gare devra être rendue accessible d’ici 2025

« La loi nous oblige à rendre la gare accessible au plus tard en octobre 2025 », indique Delphine Biscay, adjointe au directeur…

« La loi nous oblige à rendre la gare accessible au plus tard en octobre 2025 », indique Delphine Biscay, adjointe au directeur territorial SNCF Voyageurs Landes-Pyrénées-Atlantiques lors de la conférence de presse d’avant comité. La technicienne a assisté aux différentes réunions sur le sujet.

« Nous avons formulé la proposition d’une passerelle, poursuit-elle. Cela ne conviendrait pas à François Bayrou, qui demande un souterrain. Cette dernière option est beaucoup plus chère. C’est une zone proche de cours d’eau. Si nous creusons, il faut conforter ».

« Le programme retenu n’a pas encore été entièrement validé », précise en comité de ligne Pascal Petel, directeur du développement chez SNCF Gares & Connexions, entité qui a la compétence sur le dossier. Questionné par l’adjoint palois aux travaux Michel Capéran, il confirme que l’année 2022 sera celle de la décision quant au type d’infrastructure et à son emplacement.

Un comité de pilotage va être mis en place pour trancher. Le calendrier reste à prévoir mais des travaux connexes sont déjà prévus pour 2023, afin de préparer l’opération.

La gare de Pau n’est pas en avance sur le sujet. En comparaison, l’accessibilité de la gare de Bayonne doit être achevée fin juin.

Trois accidents au passage à niveau

Michel Bernos a également fait le déplacement pour ce comité de lignes. Le maire de Jurançon a interpellé SNCF Réseau sur le passage à niveau du quartier Soubacq, où une voiture a percuté un train le 3 avril dernier.

« Nous sommes au troisième accident qui a failli avoir des conséquences dramatiques, souligne Michel Bernos. Quand va-t-on sécuriser ce passage à niveau ? Il est hors de question de fermer complètement la circulation. Il faut des semi-barrières. Cela fait trois ans que j’attends des réponses. »

Le maire de Jurançon et vice-président de l’Agglo, Michel Bernos, lors du comité de lignes de l’étoile ferroviaire de Pau.

Le maire de Jurançon et vice-président de l’Agglo, Michel Bernos, lors du comité de lignes de l’étoile ferroviaire de Pau.

Thibault Seurin

Pour SNCF Réseau, Étienne Picher nous apprend qu’un diagnostic a été réalisé sur l’ensemble des passages à niveau dans le cadre d’une commission départementale idoine.

« Ce passage à niveau n’a pas été identifié comme posant des difficultés particulières, révèle le technicien. Mais vos propos montrent qu’il y a un sujet. Je vais voir comment nous pouvons l’inscrire dans le programme de sécurisation nationale des passages à niveaux, en lien avec le préfet, qui a un rôle de coordonnateur de la commission départementale. » Etienne Picher évoque le souci de « progresser au plus vite pour trouver des solutions et une mise en oeuvre dans le meilleur des délais ».