Nouvelle-Aquitaine : une session sous le signe de la sécheresse au conseil régional

Sur le même sujet


Alerte rouge canicule : comment la Région Nouvelle-Aquitaine s’organise

Alerte rouge canicule : comment la Région Nouvelle-Aquitaine s’organise

La Gironde et six autres départements de Nouvelle-Aquitaine sont placés en alerte rouge canicule ce vendredi 17 juin à partir de 14 heures jusqu’à dimanche, sans précision horaire. La préfète Fabienne Buccio a détaillé les mises en garde et les interdictions découlant de cette procédure

« Cette situation doit nous rappeler que l’heure est à la sobriété et qu’il y aura des mesures à prendre, notamment concernant notre agriculture », a-t-il ajouté. Une prochaine session sera consacrée à la transition vers l’agro-écologie et la sortie des pesticides que le président veut avoir achevée à l’horizon 2030.

Compte administratif

Alain Rousset a par ailleurs tiré le signal d’alarme sur le coût croissant des matières premières et des carburants, qui a des répercussions, par exemple, sur les 5 000 cars de compétence régionale qui sillonnent chaque jour la Nouvelle-Aquitaine.

Mais le patron de la Région se veut aussi optimiste, en pensant au Schéma régional de développement économique que présentera lundi sa première vice-présidente Andréa Brouille, et surtout au compte administratif 2021 que détaillera Sandrine Derville, en charge des finances. Dans un contexte sanitaire difficile, la Région a réussi à investir jusqu’à 876 millions d’euros, un record, et à diminuer sa capacité de désendettement.