MotoGP : Aleix Espargaro (Aprilia) décroche la pole en Catalogne et menace Quartararo, 3e

Aleix Espargaro (Aprilia) en pole dimanche au Grand Prix de Catalogne et à la poursuite de Zarco au championnat

Aleix Espargaro (Aprilia) en pole dimanche au Grand Prix de Catalogne et à la poursuite de Zarco au championnat

PAU BARRENA/AFP

L’enfant du pays, actuellement deuxième au championnat du monde, a été plus rapide que l’Italien Francesco Bagnaia (Ducati) et que le leader du général, le Français Fabio Quartararo (Yamaha), auteur du 3e chrono. Seuls huit points séparent actuellement Espargaro du Niçois au championnat.

Sous des températures dépassant les 30 degrés dans l’air et les 55 degrés sur la piste, « les conditions étaient super difficiles », a reconnu le poleman. Pour décrocher la pole, « j’ai fait un tour complètement fou, en glissant partout et en réalité je n’ai pas vraiment apprécié ce tour, j’étais à la limite dans chaque virage », a-t-il reconnu après avoir arraché un nouveau record de la piste, record qu’il avait lui même établi plus tôt dans la matinée.

« J’ai fait un tour complètement fou, en glissant partout […] je n’ai pas vraiment apprécié ce tour, j’étais à la limite dans chaque virage »

Derrière les pilotes de tête, la deuxième ligne — 100 % Ducati — revient au deuxième Français du paddock Johann Zarco (Ducati-Pramac), 4e, devant l’Italien Fabio Di Giannantonio (Ducati-Gresini), et l’autre piltoe Ducati Pramac, l’Espagnol Jorge Martin.

L’Italien Enea Bastianini (Ducati-Gresini), actuel troisième du championnat, signe la mauvaise opération de la journée et ne partira que de la 14e place dimanche. Le Portugais Miguel Oliveira (KTM), qui s’était imposé l’année dernière sur le tracé, partira de la 16e position.

Absent en Catalogne, le sextuple champion du monde de la catégorie, l’Espagnol Marc Marquez (Honda), qui s’est fait opérer cette semaine pour la quatrième fois de son bras droit après une chute en 2020, est forfait pour une durée indéterminée. Il pourrait manquer le reste de la saison. Il a été remplacé par l’Allemand Stefan Bradl, qui partira de la 21e place dimanche.

Fabio Quartararo (Yamaha)

Fabio Quartararo (Yamaha)

LLUIS GENE/AFP