Métropole : la « première pierre » du réseau bus express posée à Saint-Aubin-du-Médoc


Pour mémoire, le bus express, anciennement dénommé « bus à haut niveau de service » (BHNS) et présenté comme une alternative bien moins coûteuse que le tramway, s’élèvera à 154,6 millions d’euros, « matériel roulant compris », en l’occurrence des bus électriques – l’appel d’offres avait été remporté en novembre 2021 par un constructeur néerlandais. Rappelons, et c’est toute l’ambition du projet, que la ligne fonctionne en site propre, sur une voie dédiée, concernant la partie urbaine du projet, c’est-à-dire la moitié des 21 kilomètres d’itinéraire.

Le tout à une fréquence de passage de cinq minutes, en heure de pointe. Objectif affiché et réitéré : 50 000 passagers par jour. Le report modal espéré étant à l’avenant : pas moins de « 18 000 déplacements de moins par jour » sont annoncés par Bordeaux Métropole. Un enjeu crucial, la décongestion du trafic automobile étant dans la balance.