Médoc : la boucherie Pigout cambriolée, « ils ont volé pour plus de 10 000 euros de viande de bœuf »

Dans le détail, les malfaiteurs ont dérobé la caisse qui contenait 2 000 euros en liquide, les chèques des clients, tous les tickets resto et même le terminal de paiement par carte. Mais ils sont surtout repartis avec le stock de Dylan Pignon : « Ils ont volé pour plus de 10 000 euros de viande de bœuf, tous mes couteaux de travail, mes saucisses et merguez, toutes les brochettes qui étaient destinées à des commandes, 300 kg de viande de porc, mes greniers médocains, trois aloyaux de bœuf, tout sauf la viande de mouton et d’agneau, qu’ils ne devaient pas aimer ! »

« Je donne toute mon âme pour offrir à mes clients le meilleur de la viande, là, tout est réduit à néant. Je suis très inquiet »

Mais si tout cela devrait lui être remboursé, rien ne remplacera la valeur sentimentale de deux autres objets volés ce week-end : « Ils m’ont volé deux couteaux chers à mon cœur, celui de mon arrière-grand-mère qui était charcutière, et celui que m’a offert Lucien Pignon, le premier à avoir ouvert la boucherie en 1952. »

Les voleurs ont presque tout emporté.

Les voleurs ont presque tout emporté.

boucherie Pigout

« Dégoûté et désespéré »

Si la boucherie n’a pas de caméra, la mairie de Saint-Estèphe en a fait installer. Dylan Pignon devrait aller voir les images. En attendant, il a porté plainte et une enquête a été ouverte par la gendarmerie. « Ils sont venus sur place relever des empreintes et faire des photos, un expert doit venir pour l’assurance. »

Dylan Pignon est très en colère et démoralisé. « Ces derniers temps, à cause du prix de l’essence, des élections et du prix de la vie qui ne cesse d’augmenter, à cause de la guerre, mon chiffre d’affaires était en baisse et avec ce cambriolage, je suis sur le carreau. »

La sécurité pour entrer, cassée.

La sécurité pour entrer, cassée.

boucherie Pigout