Maison individuelle : « Les Français sont prêts à faire des concessions sur la taille du terrain »

Raisons économiques, nouveaux usages, prise de conscience environnementale…pour Damien Hereng, président de la FFCMI, l’étude IFOP sur la maison individuelle, dresse les tendances et ouvre des pistes sur la lutte contre l’étalement urbain.

A l’occasion de l’étude IFOP sur les aspirations des Français dans le domaine de l’accès à la propriété et l’habitat individuel, Damien Hereng, le président de la Fédération Française des constructeurs de maisons, commente les principaux enseignements de l’enquête. Il dresse aussi un tour d’horizon du secteur et livre ses attentes en matière de politique du logement.

L’état de la demande des Français pour l’habitat individuel

« La période relative à la crise sanitaire a recentré sur les besoins essentiels que l’on avait tendance à oublier. C’est l’importance de se sentir bien chez soi. Pouvoir accéder à un extérieur et avoir de l’espace, ce qui ressort des principaux paramètres de cette étude. »

Services