Liban : important incendie dans la plus grande forêt de pins du pays

Des hélicoptères de l’armée libanaise, des bénévoles et des pompiers ont été dépêchés mardi soir pour venir à bout de l’incendie, survenu dans la région de Dinniyeh dans le nord du Liban.

« Malheureusement, la saison des feux de forêt a commencé dans la forêt de Batramaz à Dinniyeh », a déploré le ministre sortant de l’Environnement Nasser Yassine qui s’est rendu dans la région mercredi. « Il est possible que l’incendie ait été déclenché délibérément », a-t-il ajouté.

« La plus grande forêt de pin du Moyen-Orient brûle »

Le gouvernement pourrait demander l’aide de Chypre voisine, a poursuivi Nasser Yassine, alors que le Liban est frappé par une crise économique sans précédent ayant paralysé les capacités de l’État à lutter contre les feux de forêt qui se sont multipliés ces dernières années à cause notamment du changement climatique.

Les lacunes du gouvernement ont provoqué l’ire des militants écologistes, qui mettent en garde contre la destruction de ce qui reste des trésors naturels de ce petit pays du Moyen-Orient.

FATHI AL-MASRI/AFP

« La plus grande forêt de pin du Moyen-Orient brûle », a écrit le militant écologiste Paul Abi Rached sur les réseaux sociaux.

En juillet dernier il avait fallu plusieurs jours pour maîtriser des feux ayant ravagé des forêts de pins dans le nord du pays, faisant un mort et de nombreux déplacés. À l’automne 2019, le Liban avait connu des feux de forêt dévastateurs au sud de la capitale que les autorités avaient peiné à circonscrire.