« Le Trésor de Toutânkhamon » à la Foire de Bordeaux : quelques objets cultes à ne pas rater

La chambre funéraire est la seule salle qui est ornée de peintures.

La chambre funéraire est la seule salle qui est ornée de peintures.

Laurent Theillet/ « SUD OUEST »

La momie. Même si d’avis de spécialistes, la momie de Toutânkhamon s’est mal conservée avec le temps, elle permet d’approcher la dépouille du pharaon au plus près. Petite et d’aspect noirâtre, elle permettra au visiteur de réviser les étapes de momification : l’éviscération des organes depuis le flanc du cadavre, la dessiccation et l’embaumement.

La momie figure dans la chambre funéraire. Elle a été reproduite à l’échelle par des artistes des Ateliers du Caire.

La momie figure dans la chambre funéraire. Elle a été reproduite à l’échelle par des artistes des Ateliers du Caire.

Laurent Theillet/ « SUD OUEST »

Trois sarcophages et un masque d’or. La momie était enfermée dans trois sarcophages gigognes. Le plus petit en or massif pèse 110 kg, les deux autres sont en bois recouvert de plaques et feuilles d’or de Nubie et de pierres semi-précieuses. On s’attardera sur les nombreux dessins apposés, sur le travail d’orfèvre des artistes de l’époque. Le célèbre masque était une carte d’identité du pharaon de 11 kg d’or censée le représenter dans le royaume des morts.

Le travail de l’or sur les sarcophages est remarquable. La tombe, dans son ensemble, contenait plus d’une tonne d’or.

Le travail de l’or sur les sarcophages est remarquable. La tombe, dans son ensemble, contenait plus d’une tonne d’or.

Laurent Theillet/ « SUD OUEST »

Les statuettes funéraires. 200 reproductions d’oushebtis sont mises en scène. Les archéologues en ont découvert plus de 400. Ces serviteurs du pharaon au royaume des morts devaient être chargés de toutes les basses tâches. Les hiéroglyphes inscrits sur leur corps indiquaient leur fonction. Ce qui a pu renseigner les chercheurs sur le quotidien des rois.

413 oushebtis ont été retrouvés autour du pharaon. 200 reproductions sont exposées à Bordeaux. Ils étaient chargés dans l’autre monde de servir le défunt.

413 oushebtis ont été retrouvés autour du pharaon. 200 reproductions sont exposées à Bordeaux. Ils étaient chargés dans l’autre monde de servir le défunt.

Laurent Theillet/ « SUD OUEST »

Bijoux et mobilier. Parmi le millier de pièces, le visiteur pourra s’attarder sur le trousseau funéraire et les objets du quotidien : des lits, certains funéraires, d’autres plus pratiques dont un pliant, un siège en papyrus, des chars avec roues de secours, des tubes à khôl pour les yeux et encore de sublimes bijoux pectoraux et de doigts.

Du mobilier était entreposé dans la petite tombe de Toutânkhamon.

Du mobilier était entreposé dans la petite tombe de Toutânkhamon.

Laurent Theillet/ « SUD OUEST »

Deux chars d’apparat et trois lits funéraires dorés sont exposés.

Deux chars d’apparat et trois lits funéraires dorés sont exposés.

Laurent Theillet/ « SUD OUEST »