Le Maroc lance sa grande opération de retour de sa diaspora pour l’été

Elle sera mise en place dans les ports espagnols de Motril, Almeria et Algésiras, de Sète et de Marseille (sud de la France) et de Gênes, en Italie. L’Opération Marhaba va mobiliser près de 1 000 agents (médecins, assistantes sociales, volontaires) pour assister les expatriés dans les ports, aéroports et aires de repos au Maroc. Séparée du Maroc par les 14 km du détroit de Gibraltar, l’Espagne voisine, première concernée, a, elle, programmé son opération d’accueil et de transit des Marocains de l’étranger le 15 juin. Elle se prolongera jusqu’au 15 septembre.

AFP

Interrompu par la crise sanitaire

En 2019, l’Opération Marhaba avait permis à plus de 3,3 millions de passagers et plus de 760 000 véhicules marocains de traverser le détroit de Gibraltar en été via les ports espagnols. Il s’agit de « l’un des flux de personnes les plus importants entre continents en si peu de temps », selon le gouvernement espagnol. Il nourrit également l’économie du Maroc. Ce trafic n’est pas à sens unique. Des touristes marocains affluent chaque été sur la Costa Del Sol et l’hiver sur la Costa Brava.