La grève des aiguilleurs à la SNCF n’aura finalement pas lieu le 25 mai

L’Unsa-Ferroviaire, Sud-Rail et la CFDT-Cheminots ont notamment obtenu, selon un communiqué commun, 200 recrutements d’agents de circulation supplémentaires, ce qui porte à 720 le nombre de recrutements pour 2022.

Sur le même sujet


Le site de la SNCF accepte désormais les chèques vacances

Le site de la SNCF accepte désormais les chèques vacances

Le site et l’application SNCF Connect acceptent désormais les paiements en ligne par chèques vacances, une simplification qui n’est toutefois pas automatique car les bons devront être convertis en une version dématérialisée, a annoncé la SNCF jeudi

Les aiguilleurs toucheront également une prime de 600 euros au mois de juin et une majoration temporaire de 20 % de leur prime de travail à partir de septembre, pendant sept mois.

Un comité « composé des représentants désignés par les organisations syndicales représentatives de SNCF Réseau » sera chargé du suivi des recrutements.

Sous-effectif chronique

Les aiguilleurs de SNCF Réseau disent être en sous-effectif chronique et réclament des recrutements de longue date pour diminuer la pression sur les plannings. Des grèves ont déjà eu lieu au niveau local, comme en Nouvelle-Aquitaine en février et mars où le trafic avait été fortement perturbé.

Autre point important, une réflexion sera mise en place sur les parcours de fin de carrière pour des métiers parfois difficiles, en 3×8, dont les conclusions seront rendues en octobre.

« C’est un premier signe de reconnaissance du quotidien des agents de la circulation et de leurs compétences », saluent les trois syndicats mobilisés.

« Pour autant, il ne s’agit pas de signer un chèque en blanc à la direction et de considérer ces premières avancées comme un solde de tout compte », ajoutent-elles. Les syndicats appellent les agents de circulation ferroviaires à « maintenir la pression » afin que les engagements pris par la direction soient tenus.