Immobilier au Pays basque : sur l’axe Bayonne-Anglet-Biarritz, acheteurs recherchent maison désespérément

« Aujourd’hui, les acquéreurs sont revenus à la raison et les biens affichés à des prix déraisonnables ne se vendent plus »

À deux pas de Bayonne, la commune de 5 000 habitants multiplie les atouts pour les familles, avec un centre-bourg rénové, des écoles, un collège, des commerces, de nombreux équipements sportifs et une vie associative dense. Sans oublier la proximité immédiate de la clinique Belharra et du centre commercial Ametzondo, qui ont boosté son attractivité. Avec pour conséquence une hausse notable des prix depuis 2020.

Sur le même sujet


Immobilier au Pays basque et en Béarn : notre dossier

Immobilier au Pays basque et en Béarn : notre dossier

Si au Pays basque, et particulièrement sur la côte, les prix n’en finissent plus de grimper, en Béarn, le marché bénéficie toujours de prix attractifs. De la banlieue paloises aux villas cossues de l’Océan, retrouvez tous nos articles sur l’immobilier dans les Pyrénées-Atlantiques

Hausse des prix de 30 % en un an

« Saint-Pierre-d’Irube, comme Mouguerre, a pris au moins 30 % en un an et demi. La demande est très forte sur les maisons et les grands appartements avec jardin ou terrasse. C’est même plus compliqué que sur Bayonne », constate Charlotte de Peretti, de l’agence Stéphane Plaza Immobilier à Bayonne.

Carte des prix du mètre carré dans les Pyrénées-Atlantiques.

Carte des prix du mètre carré dans les Pyrénées-Atlantiques.

Par conséquent, même avec un budget élevé, la tâche est loin d’être aisée. « Certains de mes clients sont désespérés parce qu’ils ne trouvent rien. Ils ont des budgets conséquents et donc des attentes sur les prestations. Or, les biens sont aujourd’hui surévalués. À Saint-Pierre-d’Irube, les maisons sont affichées à des prix qui étaient ceux d’Anglet il y a trois ans », ajoute Marie-Caroline Gauthier, qui regrette que les vendeurs ne suivent pas les estimations proposées par les professionnels. « C’est malgré tout en train de se calmer. Après le confinement, tout partait. Mais le marché reste grippé. ».