Haute-Gironde : élus et résidents manifestent pour une ouverture pérenne de la Poste à Saint-Ciers-sur-Gironde

« Nous faisons notre possible pour remédier à la situation, répète-t-on à La Poste. Il s’agit d’un problème de carence de personnel. Les personnes absentes sont des agents titulaires que nous ne pouvons remplacer comme ça. Nous ne pouvons que compenser par du personnel en CDD et en intérim. Et nous avons là encore un manque de candidatures. »

Secteur rural

Au point que l’entreprise a demandé à Pierre Caritan de lui transmettre des curriculum vitæ de personnes potentiellement intéressées. « Nous sommes en train de former une personne pour cette mission. En attendant, nous cherchons des solutions en interne. Une chargée de clientèle en poste à Saint-André-de-Cubzac a pu être détachée quelques jours. Nous avons pu ainsi rouvrir dès ce lundi 9 mai, alors même qu’il n’était prévu de le faire que le 16 mai. »

Le bureau a été fermé plusieurs semaines.

Le bureau a été fermé plusieurs semaines.

Archives Philippe Rucelle

Les élus en prennent bonne note mais ne veulent pas relâcher la pression. Une pétition a été lancée, qui a déjà réuni quelque 830 signatures. « Le bureau de Poste a tout de même été fermé un mois en avril ! reprend Pierre Caritan. Nous sommes en secteur rural, avec une population relativement âgée, qui a besoin de la Poste. Elles y ont des comptes et pas toujours de carte bleue. Et des commerçants qui ont besoin également d’envoyer des recommandés. » Les témoignages se succèdent. « J’ai pris en charge une personne âgée qui ne pouvait pas retirer sa pension, rappelle un élu. Les agences communales n’étaient pas en capacité de lui donner un code pour retirer de l’argent. Nous avons dû aller jusqu’à Blaye. »

Colère de la population