Gironde : la Fête de l’agneau fait un carton sur les quais de Pauillac

Plats de maître

Pendant ce temps, Armelle Daumens la présidente menait la manifestation tambour battant. À 11 heures, elle lançait la démonstration du chef Stéphane Carrade, ami et parrain de la manifestation, qui venait pour la deuxième fois. « Le Médoc est une belle région, je me sens bien ici et je serai là tous les ans si vous voulez bien me réinviter », déclarait ce chef doublement étoilé du Skiff Club, restaurant gastronomique de l’hôtel Ha (a) ïza au Pyla-sur-Mer. Cette fois, il a cuisiné un navarin d’agneau aux crosses de fougère, fleur de courgette au fromage de chèvre et tartare rafraîchi aux plantes maritimes. Une explosion de couleurs et de goûts !

Le chef étoilé Stéphane Carrade (à gauche) attend ses morceaux d’agneau pour son navarin.

Le chef étoilé Stéphane Carrade (à gauche) attend ses morceaux d’agneau pour son navarin.

Véronique Faugerolle

L’agneau de Pauillac avait auparavant été découpé par Kévin, employé aux Éleveurs girondins. Leur stand a été pris d’assaut pendant plusieurs heures par le public venu nombreux goûter aux fameuses côtelettes d’agneau de Pauillac. Parmi les autres stands, la Grèce à votre table, la Ferme aux escargots de Mérignac, la Ferme cissacaise, des huîtres, glaces, cannelés, crêpes, churros, et le stand buvette, sandwicherie et grillades de l’association.

À 11 h 40 précises, le troupeau de 50 brebis tarasconnaises du berger Cédric Perez de Saint-Yzans-de-Médoc s’est élancé sur les quais depuis l’office de Tourisme Médoc-Vignobles, encerclé par le ballet des border collies à la technique irréprochable. Escortées par la fanfare d’Arsac et les rouleurs de barriques, les brebis ont été bénies par le prêtre devant l’église Saint-Martin sous les applaudissements du public.

Le cortège des brebis a longé les quais pour se rendre à l’église.

Le cortège des brebis a longé les quais pour se rendre à l’église.

Véronique Faugerolle

Une bonne partie de l’après-midi a été animée par des prouesses de représentants de la force basque au milieu des tables et les divers passages des oies de l’association Aquitaine troupeau développement de Tresses, pendant que les ateliers des chefs se poursuivaient. Oxana Ramat, sympathique cheffe du restaurant Cromagnon à Bordeaux, a proposé une dégustation d’agneau avec houmous de noix de cajou et jus de viande, puis ce fut le tour d’Alexandre Gouge et Jean-Luc Beaufils, Marion Métenier et José Colleatte, en partenariat avec des châteaux de la région.

Les rouleurs de barriques ont fait une démonstration.

Les rouleurs de barriques ont fait une démonstration.

Véronique Faugerolle