Dordogne : vers une régénération des lignes ferroviaires vers Limoges et Brive

Le comité de lignes s’est tenu mercredi 22 juin au lycée Léonard-de-Vinci à Périgueux.

Le comité de lignes s’est tenu mercredi 22 juin au lycée Léonard-de-Vinci à Périgueux.

Nancy Ladde

La faute à un réseau en grande souffrance qu’il faudrait « remettre à niveau » avec des « travaux colossaux ». Des études préliminaires pour la régénération de ces deux lignes ont donc été engagées en 2020 et 2021 pour 4,5 millions d’euros financés par la Région et l’État. Des travaux d’urgence pour maintenir leurs performances ont également été menés et se poursuivront en 2023, pour un total de 7 millions d’euros.

Fréquentation en hausse

« Nous avons obtenu le classement de la ligne Bordeaux-Limoges en axe structurant, a indiqué Jacky Emon. Les travaux seront donc financés par SNCF Réseau et l’État, mais ce n’est pas pour cela que cela ira plus vite. » Pour SNCF Réseau, les investissements sont déjà très importants dans la région avec 200 millions d’euros et 150 millions pour la maintenance quotidienne.

Davantage de trains ayant été mis en circulation depuis 2021, la fréquentation connaît une hausse conséquente, dopée également par l’envolée des prix des carburants. Près de 6 000 voyageurs par jour utilisent la ligne 31, ils sont 1 389 sur la ligne 32. Une des meilleures fréquentations de la Nouvelle-Aquitaine avec 130 personnes en moyenne par train.