Comment France Bénévolat connecte attentes de bénévoles et besoins des associations

L’association nationale fédère 80 stuctures départementales dont France Bénévolat Nouvelle-Aquitaine (1). Notre objectif est de promouvoir et développer l’engagement bénévole associatif au service d’une citoyenneté active et solidaire. Et ce, au travers de trois missions. À commencer par la promotion…

L’association nationale fédère 80 stuctures départementales dont France Bénévolat Nouvelle-Aquitaine (1). Notre objectif est de promouvoir et développer l’engagement bénévole associatif au service d’une citoyenneté active et solidaire. Et ce, au travers de trois missions. À commencer par la promotion du bénévolat auprès de tout public à l’échelle locale et nationale.

Puis il s’agit de mettre en relation des associations avec des bénévoles. Nous accueillons ces derniers, pour déterminer leurs attentes et le temps dont ils disposent, afin de les orienter au mieux vers une structure dont le projet collectif correspond à leur désir de s’engager. Ça passe par un entretien individuel du candidat, un échange humain qui nous différencie des plateformes. Sur nos bureaux de Bordeaux, le Bouscat, Pessac et Cenon, nous accueillons 900 bénévoles par an.

Enfin, troisième mission, nous accompagnons les associations dans leurs relations avec les volontaires et dans la fidélisation de ceux-ci. Une fidélisation qui peut passer d’abord par un simple « merci » ainsi que par des moments de convivialité et des temps d’échange.

Justement comment une structure associative peut-elle trouver des bénévoles ?

Déjà en commençant par définir clairement les missions qu’elle entend leur confier et les caractéristiques desdites missions (compétences requises, durée, situation géographique). Nous les aidons dans ce sens… Ensuite, la clé est de bien accueillir le bénévole dès le premier contact et lui donner envie de revenir. Enfin, il s’agit de bien lui expliquer le projet associatif et surtout de l’écouter !

Que peut apporter le bénévolat aux citoyens ?

Le bénévolat développe des valeurs du vivre ensemble, du savoir-être, de la transparence des informations. Ça apprend notamment pour les jeunes, la notion de terrain, le respect des horaires et d’un règlement, la communication avec les autres. Mais aussi pour tous les âges, c’est un moyen de lutter contre l’isolement, de ne pas perdre ses compétences et d’en acquérir de nouvelles. Le Covid a accentué aussi les nouvelles ambitions que les gens associent au bénévolat : se faire plaisir, retrouver du lien social, être utile et faire sens…

Sur le même sujet


Bénévolat en France : notre dossier

Bénévolat en France : notre dossier

Plusieurs millions de Français donnent gratuitement de leur temps pour des associations. Parmi eux, les 18-35 ans sont de plus en plus nombreux à s’engager. Mais les structures peinent encore parfois à recruter

Des notions qui peuvent être valorisées…

Oui et c’est le cas de plus en plus, pour les jeunes en recherche d’un emploi ou d’une formation. Les missions bénévoles se valorisent sur un CV. Il existe d’ailleurs un outil, « le passeport bénévole », qui permet de retracer les missions accomplies, les formations suivies dans telle ou telle association et les savoir-faire acquis. Un passeport qui vient enrichir un CV et valorise l’engagement. Ça peut être un plus pour trouver un emploi ou du moins faire la petite différence avec un candidat concurrent.

(1) France Bénévolat Bordeaux-Gironde : accueil33@francebenevolat.org. Contact : 06 37 55 13 40.