Charente-Maritime : mobilisation modeste pour la hausse des salaires ce jeudi

Par SudOuest.fr
Publié le 17/03/2022 à 14h09
Mis à jour le 17/03/2022 à 17h14

Le rassemblement a attiré moins d’une centaine de personnes, ce jeudi 17 mars, place de Verdun à La Rochelle. Idem à Saintes et à Rochefort

Est-ce la multiplication des rassemblements, l’actualité, la météo ou les trois à la fois ? Toujours est-il que l’appel lancé par l’intersyndicale CGT 17, FSU 17 et Unsa pour réclamer des revalorisations de salaires et de pensions n’a pas attiré la foule, ce jeudi matin, place de Verdun à La Rochelle.

Moins d’une centaine de personnes se sont retrouvées, dont des hospitaliers, des enseignants et des retraités.

L’appel à mobilisation avait été lancé par l’intersyndicale CGT 17, FSU 17 et Unsa.

L’appel à mobilisation avait été lancé par l’intersyndicale CGT 17, FSU 17 et Unsa.

Romuald Augé

Même schéma devant le palais de justice de Saintes, dans la matinée. Une centaine de personnes avait répondu à l’appel relayé par les unions locales CGT et Unsa de Saintes et Saintonge, avec FSU 17 et Sud Éducation 17. Les interventions ont mis en avant la perte de pouvoir d’achat provoquée par la hausse du coût de l’énergie et des produits.

Les drapeaux de l’Unsa étaient bien représentés à Saintes.

Les drapeaux de l’Unsa étaient bien représentés à Saintes.

Philippe Ménard/ « SUD OUEST »

À Rochefort, où au départ aucune manifestation n’était annoncée, un rassemblement a eu lieu sur la place Colbert. Il a réuni quelque 70 personnes, surtout des retraités. Et il a donné lieu à des prises de paroles des syndicats.