Bayonne : environ 600 personnes défilent pour défendre le pouvoir d’achat

Publié le 17/03/2022 à 16h31
Mis à jour le 17/03/2022 à 16h32

La manifestation a cheminé sous la pluie, jeudi 17 mars à Bayonne. Il y a été question de revalorisation des salaires, pensions, allocations et bourses étudiantes. Un hommage a été rendu au grutier décédé mercredi 9 mars

Environ 600 personnes ont défilé sous la pluie, jeudi 17 mars, dans les rues de Bayonne. La manifestation à l’appel des syndicats CGT, Solidaires et FSU revendiquait une augmentation des salaires, pensions de retraite, allocations et bourses étudiantes. Le pouvoir d’achat était donc au cœur de ce mouvement, sur fond d’inflation de l’ordre de « 2,8 % sur un an ». Coût de la vie notamment alourdi par l’explosion des prix de l’énergie. Les personnes mobilisées relevaient également l’augmentation du coût des produits alimentaires de première nécessité.

Le Centre hospitalier de la Côte basque était représenté.

Le Centre hospitalier de la Côte basque était représenté.

Émilie Drouinaud/SUD OUEST

Réforme des retraites

Autre sujet de préoccupation : la réforme des retraites repoussée au fil de la dernière mandature, mais qui apparaît comme l’un des thèmes importants de la campagne présidentielle. Sur la droite et l’extrême droite de l’échiquier politique, un âge légal de départ repoussé à 64 ou 65 ans est évoqué. À l’opposé, un retour à 60 ans est défendu.

Les manifestants ont également rendu hommage à Mohamed Kichoui, le grutier de 42 ans décédé mercredi 9 mars dans la chute d’une grue, boulevard Alsace-Lorraine, à Bayonne.

Le syndicat LAB était représenté.

Le syndicat LAB était représenté.

Émilie Drouinaud/SUD OUEST

La pluie a accompagné le cortège de bout en bout.

La pluie a accompagné le cortège de bout en bout.

Émilie Drouinaud/SUD OUEST