Bassin d’Arcachon : un vaisseau amiral pour l’économie

Le nouveau bâtiment qui vient d’être inauguré.

Le nouveau bâtiment qui vient d’être inauguré.

B. B.

D’une surface de 900 m², il héberge au rez-de-chaussée les locaux de l’agence économique BA2E (lire ci-dessous), et surtout, deux étages de bureaux et open space destinés à accueillir des porteurs de projet et des entreprises innovantes, avec des espaces modulables. Ce Pôle économique est ainsi constitué autour de ces deux bâtiments côte à côte, l’ancien et le nouveau, sur plus de 2 000 m². Des entreprises pourront ainsi y être incubées, accompagnées, et même financées grâce à des fonds apportés par des investisseurs, et puis hébergés comme dans un hôtel, avec des « tarifs attractifs ». Cela pourra se faire dans l’un ou l’autre des bâtiments.

Les élus et personnalités présents pour l’inauguration du Pôle économique.

Les élus et personnalités présents pour l’inauguration du Pôle économique.

YR

Orientation santé

« L’ambition de ce pôle est de créer les conditions favorables au développement d’entreprises à haute valeur ajoutée pour notre territoire », résume la présidente de la Cobas, Marie-Hélène des Esgaulx. À peine sorti de terre, ce nouveau Pôle économique héberge déjà une entreprise, une petite pépite de la santé baptisée e-hospit. Elle a été présentée par l’un de ses cofondateurs, le docteur Salem Meghachi. La jeune pousse a créé Sophi, outil numérique qui optimise le temps médical, suit le patient pas à pas et gère l’ensemble des contraintes administratives et médico-légales. Il est déjà utilisé à la clinique d’Arès, probablement bientôt au Pôle santé de La Teste et des discussions sont en cours au CHU de Bordeaux.

Présentation de e-hospit et la solution Sophi par le docteur Salem Meghachi.

Présentation de e-hospit et la solution Sophi par le docteur Salem Meghachi.

YR

« On sent se dessiner une véritable orientation dans le domaine de la santé, de nouvelles entreprises ont manifesté leur intérêt », indique la présidente de la Cobas. Un appel à projet pour dénicher des jeunes talents qui viendraient s’y installer a aussi été lancé. 28 jeunes entrepreneurs souhaitent intégrer la première marche de ce pôle, l’incubateur, pendant six mois à un an, pour affiner leur projet et trouver des financements. Si tout va bien, ils rejoindront ensuite la pépinière pour grandir, puis l’hôtel d’entreprises.

Élus et personnalités lors de l’inauguration des nouveaux locaux de BA2E

Élus et personnalités lors de l’inauguration des nouveaux locaux de BA2E

YR

BA2E aussi inaugurée

L’Agence économique du bassin d’Arcachon et du Val de l’Eyre, BA2E, a aussi inauguré ses nouveaux locaux. L’idée de lancer cette agence par les trois intercommunalités et les 17 maires a été formulée en 2014 et BA2E est née en 2016. Elle a surtout été portée par la présidente de la Cobas Marie-Hélène des Esgaulx. BA2E est installée depuis début avril au rez-de-chaussée du nouveau bâtiment, dans un espace clair et boisé, avec des moyens vidéo de qualité. L’Agence occupait jusqu’à présent une partie de l’ancien bâtiment situé juste derrière. BA2E est dirigée par Sabine Brandes, accompagnée de cinq salariés. Leur mission principale est l’accompagnement des entreprises et des porteurs de projets tout au long de leur cycle de vie, et l’animation des filières stratégiques identifiées (le bois et la forêt, la filière nautique le tourisme d’affaires et la silver économie). Depuis sa création, l’Agence économique a réalisé 1 320 accompagnements auprès de porteurs de projets et d’entreprises.