Automobile : le Royannais Hadrien David lance sa saison de Formule régionale en « grand favori » à Monza

Mais la situation n’est plus vraiment la même depuis son double podium italien d’octobre 2021. Outre ce nouvel engagement avec l’écurie française, Hadrien David arbore désormais « l’étiquette de grand favori » à la suite de la promotion de Saucy en Formule 3 – son principal adversaire se nomme Gabriele Mini, l’ancien partenaire du champion d’Europe chez Art Grand Prix. L’écurie reste identique (R-Ace GP, aux côtés de ses nouveaux coéquipiers Léna Bühler, Gabriel Bortoleto et Lorenzo Fluxa), la voiture aussi. À un détail près : le châssis a été changé… et les tests de présaison sont loin d’avoir été satisfaisants.

« Pas du tout payant »

« Ils ne se sont pas bien passés, reconnaît David. Depuis qu’on a changé le châssis, on a pas mal de difficultés. C’était un choix stratégique, mais il n’est pas du tout payant pour l’instant… » Pas suffisant pour faire douter l’ambitieux Royannais. « Il ne faut pas se retourner le cerveau, on ne devient pas mauvais du jour au lendemain, reprend-il immédiatement. Il y a encore deux mois à Dubaï, je gagnais une course (en championnat d’Asie de Formule régionale, NDLR). Il n’y a aucune raison que ça n’aille pas, il faut juste trouver les solutions. Et rapidement, pour pouvoir se battre pour le titre comme on l’a imaginé. »

« Quand on fait la pole, on a de très grandes chances de gagner la course. Mais quand on fait 7 ou 8 en qualif’, c’est là qu’il faut ramener des points précieux »

Même écurie, même voiture mais nouveaux coéquipiers pour le Royannais.

Même écurie, même voiture mais nouveaux coéquipiers pour le Royannais.

Formula Regional European Championship by Alpine