Ariane 6 : le centre d’innovation girondin Way4Space montera à bord du premier tir

En effet, le centre créé…

En effet, le centre créé à l’initiative de la Région Nouvelle-Aquitaine, de Bordeaux Métropole, de la mairie de Saint-Médard-en-Jalles, mais aussi des acteurs privés ArianeGroup, Dassault Aviation et Thales, vient de voir un des projets qu’il porte être retenu par l’Agence spatiale européenne (ESA) pour prendre place à bord du lanceur lourd européen Ariane 6.

Le projet bordelais retenu dans le cadre d’un « appel à opportunité », qui permet à 11 microsatellites et expérimentations d’embarquer sur le premier tir d’Ariane 6, est un démonstrateur de rentrée atmosphérique baptisé SpaceCase porté par ArianeGroup.

Du test spatial, plus abordable ?

Il s’agit d’une capsule qui préfigure un futur service commercial qui devrait offrir la possibilité pour des clients de tester en vol en environnement spatial, en rentrée atmosphérique de nouvelles technologies, matériaux, équipements… Des solutions de tests qui seront financièrement plus accessibles que les propositions actuelles.

Sur le même sujet


Ariane 6 : la dernière ligne droite avant le décollage

Ariane 6 : la dernière ligne droite avant le décollage

Dans les usines girondines d’ArianeGroup, on fabrique déjà certaines des pièces qui équiperont les premiers exemplaires d’Ariane 6, le nouveau lanceur de la gamme européenne. Le tir inaugural est espéré avant la fin de l’année. Et le carnet de commandes est suffisamment épais pour faire partir 29 fusées

La capsule SpaceCase SC-X01 propulsée par Ariane 6 va également tester des éléments nécessaires à une future mission de retour d’échantillons extraterrestres (du sol martien notamment) et permettre la récupération de d’informations via un service de données iridium (système de téléphonie reposant sur une constellation de 65 satellites en orbite basse), ce qui constituerait une première européenne.