Airbus Atlantic à Rochefort : des salariés ont bloqué l’entrée du site durant 1 h 30 ce jeudi

« C’est un mouvement spontané venu de la base », assuraient les délégués syndicaux CGT Jérôme Roux et Antoine Giraud. Encartés de la CGT (3e syndicat sur le site derrière la CFE-CGC et FO) côtoyaient des non syndiqués

Au siège d’Airbus à Toulouse, l’issue des 3e NAO (Négociations annuelles obligatoires) mercredi n’a pas donné satisfaction à une partie des cols-bleus. « Derrière les 6,8 % sur deux ans proposés par la direction, il faut comprendre que pour cette année cela revient à 2 % de hausse générale tandis que 1,9 % de la masse salariale est dédiée à des augmentations individuelles au cas par cas. Le reste sera appliqué à partir de juillet 2023 », déplorent les deux syndicalistes.

À 9 h 30, le blocage a été levé. Restaient les messages.

À 9 h 30, le blocage a été levé. Restaient les messages.

David Briand