Agen : Avenue Henri-Barbusse, les travaux de démolition s’accélèrent

Une histoire agitée

Pendant deux mois, l’ancien bâtiment a été entièrement vidé. Restes de rayons, chambres froides, mais aussi blocs de climatisation et de refroidissement à sécuriser, « on avait l’impression, de l’extérieur, qu’il ne se passait pas grand-chose ». Il a fallu ensuite passer au désamiantage. « Vu l’âge du bâtiment, nous nous attendions à en trouver davantage. »

Les 7 500 m² du bâtiment ont d’abord dû être vidés avant que ne débutent les travaux de démolition.

Les 7 500 m² du bâtiment ont d’abord dû être vidés avant que ne débutent les travaux de démolition.

Thierry Breton/ « SUD OUEST »

D’ici la fin du mois de mai, les 7 500 m² de bâtiments devraient être tombés sous les assauts des bulldozers. L’emprise totale de la parcelle est de près de 17 000 m². Deux bâtiments vont être reconstruits : un magasin Lidl et un Grand frais, pour une surface de 4 235 m². La parcelle sera arborée, pour mieux s’intégrer à l’éco quartier de La Villette, qui viendra entourer ce nouvel écrin commercial.

Les travaux de désamiantage étaient indispensables avant d’entamer la démolition des murs. « Nous en avons trouvé moins que redouté. »

Les travaux de désamiantage étaient indispensables avant d’entamer la démolition des murs. « Nous en avons trouvé moins que redouté. »

Thierry Breton/ « SUD OUEST »

Un écrin d’ailleurs plutôt convoité, vu son histoire agitée. En effet, après avoir fermé presque en catimini en mars 2019, Casino et Leader price ont eu du mal à lâcher la parcelle à de nouveaux investisseurs, Cofinance. « Nous avons bien cru ne pas y arriver, soupire Thomas Leclerc, du Groupe Cofinance. Nous étions restés sur un échec après la fermeture brutale de Casino. Nous souhaitions depuis longtemps redynamiser cette zone commerciale, mais dans les locaux existant, il était impossible d’attirer des enseignes, tout était obsolète. » Alors, le petit groupe a décidé de partir sur un nouveau projet.

Il fallait pour cela racheter les 30 % de parts de Casino. « Le projet proposé par ce groupe n’était pas viable. Mais en début d’année, Casino a fini par nous céder ses parts. » Les voyants étaient donc au vert pour ouvrir en février-mars 2023, une enseigne Grand frais et un Lidl.

Un Grand frais et un Lidl devraient ouvrir sur le site.

Un Grand frais et un Lidl devraient ouvrir sur le site.

Loïc Déquier/ « SUD OUEST »

Avant cela, cet été, les éléments du parking seront retirés, avant que des fondations spéciales ne soient coulées pour les deux futurs bâtiments. « Nous leur livrons des coques vides, à eux, ensuite de les aménager », souligne Clément Faucheux.

L’association des deux enseignes est une première en France. « Mais, dans ce quartier en devenir, les deux acteurs ont réussi à s’entendre pour limiter la concurrence. » C’est dire s’ils croient au futur de cette parcelle commerciale. Tout comme la municipalité y croit : ils ont soutenu Cofinance tout au long du processus.