À Sarlat, les pros du camping s’équipent avant la saison

Ce salon à l’intérieur des terres est unique dans la région et draine 120 exposants locaux et nationaux, alimentant les tendances actuelles. « En Dordogne, les campings sont à taille humaine, idéal pour les touristes qui ne veulent pas se retrouver dans des usines. En moyenne, ils font 100 emplacements de 100 m². Ils ne sont pas très gros et plus équipés que la moyenne nationale. » Pile dans la demande actuelle, selon le président.

Sandrine Vertut, directrice du syndicat de l’hôtellerie de plein air de Dordogne, et le président Stéphane Mottier.

Sandrine Vertut, directrice du syndicat de l’hôtellerie de plein air de Dordogne, et le président Stéphane Mottier.

Franck Delage/SUD OUEST

Espace

« L’envie d’espace prend tout son sens en Dordogne. » Pour illustrer ses propos, il évoque la première place du département sur une plateforme de réservations en ligne, dans un classement des destinations privilégiées par les voyageurs éco-responsables.

Ce salon bisannuel, qui se tient cette année les mercredi 16 et jeudi 17 mars au centre culturel de Sarlat, juste avant la saison, est réservé aux professionnels de l’hôtellerie de plein air, mais aussi plus largement aux professionnels du tourisme dans l’hébergement et les métiers de bouche : hôtels, gîtes, bars, restaurants… Au total, 10 000 invitations sont parties dans tout le département, mais aussi dans ceux voisins : Corrèze, Gironde, Lot, Lot-et-Garonne. « Tout le monde est content de se retrouver, estime le président après la coupure de 2020 et quatre ans sans salon. Cela relance les échanges entre hébergeurs et fournisseurs. »